Mon histoire

une famille de boulanger

La boulangerie a toujours été une de mes passions et ça, depuis l’enfance. Du côté maternel, ma grand-mère est née dans une famille de boulangers. Avec ses frères et soeurs, elle aidait dans les tâches et plus précisément, elle livrait les pains à vélo.

Chez nous, à la maison, il y avait également du pain frais sur la table. Ma mère nous le préparait et nous demandait toujours de rester calme quand le pain était en train de lever.

Même si le travail de boulanger m’a toujours intéressé, je n’ai jamais voulu m’orienter dans ce domaine car il y avait une chose que je n’aimais pas dans ce métier : la contrainte du travail de nuit.

mécanicien vélos

J’ai alors suivi des études d’assistant en psychologie et ai été diplômé en 2011. 

Ensuite, un an de travail au Canada m’a permis de découvrir le monde du vélo. En revenant en Belgique, au lieu de retourner vers le secteur social, j’ai voulu continuer dans ce domaine mécanique. Je préférais exercer un métier lié à une de mes passions plutôt que par rapport à mon diplôme.

Je me suis alors spécialisé pendant plusieurs années dans la mécanique vélo aux Pays-Bas, avant de revenir travailler dans plusieurs magasins en Wallonie. 

nouveau départ

En 2018, après une grande remise en question, j’ai décidé de changer de cap pour essayer de renouer avec la boulangerie, qui me taraudait depuis l’enfance.

Dans les commerces, je ne trouvais plus de pains à mon goût. Ainsi, en faisant des recherches pour recommencer à faire du pain chez moi, j’ai découvert le pain au levain et ses techniques de panification qui permettaient d’éviter le travail de nuit !

Je me suis alors formé dans ce domaine, en combinaison avec mon métier de mécanicien. Les week-ends, j’allais travailler bénévolement chez des boulangers (qui travaillent exclusivement au levain). J’ai également suivi des formations en cours du soir. Enfin, je me suis offert une belle bibliothèque de livres sur la boulangerie qui m’ont permis d’expérimenter de multiples façons possibles.

dernière ligne droite

Fin septembre 2019, j’ai décidé de quitter mon travail dans la mécanique vélo afin de pouvoir me concentrer à 100% sur mon projet de boulangerie. Cette décision m’a permis d’aller réaliser un stage professionnel dans une boulangerie renommée à Oslo. Puis, peu après mon retour en Belgique, j’ai rencontré un boulanger qui venait de monter son projet en collaboration avec une SAACE (couveuse d’entreprise).

Je me suis alors inscrit chez Step by Steppes à Liège. Grâce à cette structure, mon projet natuurbrood a pu être monté, réfléchi et préparé, étape par étape. Pour débuter mon activité, j’ai décidé de me joindre à un autre boulanger pour pouvoir partager un atelier, ce qui me permettra de pouvoir me concentrer sur la qualité des pains et de réduire mes frais de production.

Natuurbrood a commencé son activité commerciale en avril 2020.